Blog

En période d’instabilité financière, ne cédez pas à la panique

March 12, 2018

Lorsque les marchés sont volatils, comme ce qui s'est produit en février dernier avec la chute du Dow Jones, soyez patients. Retirer son argent sur le coup de l'émotion, c'est souvent l'option qui, au final, en fait perdre le plus.

Lorsqu’une personne souhaite investir sur le long terme, la patience en situation d’instabilité est vertueuse, explique Stéphane Chrétien, professeur de finances de l’Université Laval.
La situation se stabilise souvent d'elle-même, selon lui. « Lors de pertes extrêmes, [comme lors de la crise de 2007 et 2008], bien souvent les marchés vont rebondir. »
Dans le doute, consultez un conseiller financier, qui, alors, s’efforcera sûrement de vous rassurer, explique celui qui est titulaire de la chaire de recherche Groupe Investors en planification financière.
« Souvent, les conseillers financiers vont pratiquement devenir des psychologues. C’est la finance comportementale. On va dire aux gens qu’il faut faire attention parce que c’est quand on vend dans des moments de panique que l’on perd le plus. »

Des œufs dans plusieurs paniers

Pour réduire le risque relié à l’investissement, faire des placements à différents endroits est élémentaire. En d’autres termes, il faut éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier.
Ainsi, si une partie de vos investissements connaît des difficultés, il y en aura d’autres qui pourront y remédier. « Avoir une crise dans un des secteurs de notre portefeuille serait quelque chose que l’on devrait laisser aller [s’il est diversifié] », soutient-il.
Avoir un grand nombre d'investissements différents peut donner l’impression d’avoir une stratégie diversifiée. Mais, ce n’est pas tout; encore faut-il que les investissements y soient bien équilibrés.
Si un des « paniers » a fructifié de façon très importante par rapport aux autres, il pourrait éventuellement représenter à lui seul une grande partie de vos investissements. Cette situation est plus risquée. Si ce placement en question venait à diminuer, son incidence serait alors plus grande sur l'ensemble de votre portefeuille.
Pour réduire ce risque, il est sage de le rééquilibrer en réinvestissant les sommes excédentaires dans d'autres placements.

Revoir son profil

Des épisodes d’instabilité peuvent révéler à une personne qu’elle doit revoir son profil d’investisseur. « [Parfois] on se dit très tolérant au risque et finalement, quand le risque se produit on ne pensait pas qu’il pouvait nous faire perdre autant. »
Le profil d’investisseur sert de modèle afin de trouver le type de placement qui correspond à vos besoins. Une personne avec une forte tolérance au risque, ou qui cherche à investir à long terme, sera encouragée à investir dans des marchés qui peuvent rapporter beaucoup, mais aussi connaître des fluctuations plus significatives.
À l’inverse, une personne avec un profil prudent ou qui cherche à financer un projet à court terme aura avantage à chercher des investissements plus stables.
« À la base, le plus important doit se faire avant que les marchés [chutent]. C’est-à-dire que l’on doit être bien conscient du niveau de risque avec lequel on est confortable », ajoute le professeur.

http://ici.radio-canada.ca/nou...

theauthors

Make an appointment 

Contact information

Rodrigo Bustos
800, rue Principale, Suite 308
Granby (Québec) J2G 2Y8
Toll free : 1 866 550-0414
Phone : 450 361-0808
Fax : 1 866 292-8014
rodrigo.bustos@prosphere.ca